Vue de la ville d'Amboise en drone.

Métamorphose du garage en centre d'art

Depuis fin février 2018, dix entreprises se relaient pour faire de l'ancien garage Dumagny, un centre d'art.

Situé à l'angle de la rue Racine et de la rue du Général Foy, exploité par la famille Martin-Dumagny pendant de nombreuses années, ce garage gardera son âme historique tout en devenant un lieu résolument moderne. 

Il y a quelques années, sa façade avait été refaite, gardant l'esprit industriel du quartier mais laissant aussi apparaître une architecture contemporaine. 

Neuf mois de travaux pour une ouverture souhaitée au printemps 2019 : Pour faire de cet ancien garage un lieu d'exposition, il est nécessaire d'opérer quelques changements. Dix entreprises interviennent pour une durée de neuf mois. Les travaux ont débuté fin février, avec une première phase de désamiantage suivie de la destruction de la dalle principale pour descendre le plancher et le mettre au niveau de la rue du Général Foy.
Cela permet d'agrandir les volumes, tout en gardant la structure métallique qui porte le bâtiment et lui confère un esprit industriel. Les 300 mètres carrés resteront ouverts et libres. Des cimaises mobiles seront privilégiées pour cloisonner l'espace si nécessaire. 
En plus de la surface d'exposition, le bâtiment intègrera un local de rangement et un logement de 30 m², pour pouvoir accueillir les artistes en résidence.
Un scénographe (concepteur d'espace et metteur en scène) intervient sur ce chantier et notamment sur l'éclairage pointu que l'on attend pour ce type de structure, sur les fonds de mur et la gestion des espaces, pour mettre les œuvres en valeur.

La création d'un nouvel espace, sécurisé et accessible à tous, en cœur de ville permettra à la Ville de développer sa politique culturelle, d'accueillir des artistes de renom, de déployer de nouvelles actions de médiation, de création, de pluridisciplinarité. 

Coût estimé du chantier : 750 000 euros
Financé par le Conseil régional Centre-Val de Loire, le Conseil départemental d’Indre-et-Loire, la Ville d’Amboise, donation privée

Aménagement du campus

3 000 jeunes fréquentent quotidiennement le campus scolaire. A cela s'ajoutent les usagers des structures sportives, gymnases, piscine, stade. 

L'aménagement du site dans son ensemble se fait par étapes.
L'objectif est de sécuriser et de faciliter les accès pour les piétons et les cyclistes ainsi que pour les bus.

Cet aménagement s'articule autour de plusieurs projets :

  • Le déplacement du stade des 5 Tourangeaux à côté de l'ensemble sportif Claude Ménard (réalisé en 2015). L'ancien stade accueillera la gare routière, où pourront stationner une trentaine de bus scolaires (travaux été 2018).
  • La construction d'une nouvelle piscine communautaire (soumise à un concours d'architectes en 2017).
  • La création d'un pôle culturel (regroupant la MJC et l'école de musique) en lieu et place de l'ex-internat des lycées, acquis par Val d'Amboise en 2018.
  • Le déplacement du skate park.

Les axes de circulation seront modifiés pour permettre un désengorgement de la circulation dans la rue du Clos des Gardes et une sécurisation des piétons et des cyclistes. Les espaces publics seront également retravaillés pour améliorer la circulation "douce" entre les différents établissements et permettra ainsi la réalisation d’un lieu de rencontres et de pause pour les jeunes.
Ces espaces seront pensés et aménagés dans un esprit d’harmonisation avec les autres espaces publics existants dans la ville.
 

Sécuriser les flux entre piétons, cyclistes et automobilistes sur les ponts maréchal Leclerc

Depuis de nombreuses années, on observe sur les ponts Maréchal Leclerc des conflits d'usage entre les cyclistes qui roulent souvent sur les trottoirs et les piétons qui se sentent parfois obligés de descendre sur la chaussée pour laisser les vélos passer. Une situation inconfortable, parfois dangereuse. Le projet d'aménagement des ponts a donc pour objectif de sécuriser les flux.

Après l'étude de plusieurs scénarii pour l'aménagement des ponts maréchal Leclerc, un projet a été validé par les services de la Ville, l'Architecte des Bâtiments de France, les services départementaux et la DREAL (Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement).

Depuis septembre 2014, trois projets d'aménagement ont été pensés et étudiés pour finalement être abandonnés pour des raisons de coût ou de faisabilité :

  • Le premier, la passerelle indépendante : la problématique du coût s'est révélée être un point noir en plus de la complexité réglementaire liée au fait que l'île d'Or est un site classé.
  • Le deuxième, l'élargissement des ponts actuels en y accolant une passerelle piétons / cyclistes : le travail de recherche architecturale nécessaire dû au paysage ligérien rend le projet trop coûteux.
  • Le troisième, l'élargissement du tapis : pour cela, il faudrait casser une partie du pont pour passer sur un module d'encorbellement. Cela sous-entend 18 mois de travaux minimum dont une année de fermeture complète du pont pour un budget estimé à 6 millions d'euros hors taxes.

Séparer les flux
Les services ont re-travaillé sur un projet plus réaliste en termes de coût et de contraintes techniques.

Le choix a été fait de séparer les flux et de travailller sur l'espace du pont tel qu'il existe aujourd'hui.

Cela permet de maintenir les réseaux existants, localisés sous les trottoirs (eaux usées, eau potable, gaz, lignes électriques et Telecom).
Ce projet permet aussi d'établir un calendrier raisonnable avec une livraison souhaitée et estimée à l'été 2019.
Avec ce projet, les piétons bénéficieront d'un trottoir côté aval (Tours). La chaussée sera rétrécie. Les cyclistes circuleront à double sens sur un trottoir côté amont (Blois). 
Pour assurer la sécurité de tous, une lisse de métal devrait être installée sur les parapets pour remonter la hauteur réglementaire qui est de 1,2 mètre.

Stade des 5 Tourangeaux

Le déplacement du stade des 5 Tourangeaux a nécessité plus de 12 mois de travaux.

Ce transfert s'est inscrit dans le projet global de réaménagement du campus tout en modernisant et mettant aux normes les équipements sportifs de la Ville.

Le chantier s'est déroulé en plusieurs phases : terrassement des trois plate-formes sportives, évacuation, déblai-remblai de la terre, raccordement électrique et eau potable, construction du mur de soutènement, pose de cuves de rétention d'eau pluviale, réalisation de la piste, application de la résine et végétalisation des différents espaces.
Inauguré en novembre 2015, le nouveau stade des 5 Tourangeaux accueille tout au long de l'année les groupes scolaires, collégiens et lycéens ainsi que les membres du club d'athlétisme qui peuvent s'entraîner dans des conditions idéales sur de nombreuses disciplines : course à pied, saut en hauteur, longueur, perche, lancer de disque et du poids. L'infrastructure est parfaitement adaptée à la pratique tout public, à l'initiation auprès des jeunes mais aussi à la compétition et à la performance.
En lieu et place de l'ancien stade seront aménagés une gare routière sécurisée pour faciliter notamment la circulation des bus scolaires et un nouvel équipement construit par Val d'Amboise.

En chiffres :

  • 3 plateformes d’entraînements : une plateforme disposant d’une aire de jeux de 720 m2, une plateforme dédiée aux jeux collectifs de 720 m2, un stade avec 250 mètres de piste et une ligne droite de 130 mètres.
  • 1 684 m2 de surface engazonnée en partie centrale.
  • 1 mur végétalisé.
  • 1 parcours d’entraînement périphérique.
  • 8 000 m3 de terre déplacés sur site (déblai-remblai).
  • 3 000 m3 de terre végétale transportés et réutilisés pour l’Île d’Or.
  • 1 500 m3 de terre végétale réutilisés sur le site.
  • Installation de 2 citernes d’eaux pluviales (140 m3 et 260 m3) qui serviront à l’arrosage intégré de la pelouse et des végétaux, avec la possibilité d’une utilisation extérieure par pompage (exemple : arrosage centre-ville...).

Subventions et aides :
> Région Centre-Val de Loire : 280 509 €
> DETR (Etat - Préfecture) : 32 500 €
> Conseil départemental : 351 735 €
> CCVA : 312 218 €
Le coût total de l'opération s'élève à 1 601 945 € TTC.

Retour en haut de page