Vue de la ville d'Amboise en drone.

Budget 2018

Le 21 février dernier, le conseil municipal a procédé au vote du budget 2018.
Ce budget apparaît en rupture avec ceux construits ces trois dernières années. Il est marqué par une stabilisation des concours financiers de l’état et une dynamique fiscale qui, bien que timide, est orientée à la hausse.

  • Les choix d'investissements pour cette année 2018 marqueront la commune pendant de nombreuses années sur le plan fonctionnel, en matière urbanistique, mais aussi du point de vue financier. Ce budget correspond aux priorités définies en matière de fonctionnement, pour la cohésion sociale et le développement du territoire, pour l’animation, la culture et le sport, pour l’éducation et l’environnement. 

La stabilisation des concours financiers de l’état et la dynamique fiscale permettront de reconstituer des marges de manœuvre et de dégager à nouveau une épargne qui autorisera à porter des dépenses structurantes pour la Ville et pour le territoire sans recourir à l’emprunt de façon excessive.

  • Développement urbain, responsabilité et solidarité

Le budget 2018 est un budget de développement urbain, avec des projets structurants pour la ville. 
A commencer par les travaux réalisés sur le Garage, nouvelle salle dédiée à l’art, mais aussi par la dernière tranche de modernisation du camping municipal, ou par la réalisation d’un important programme de voirie, notamment la suite de l’aménagement du mail. Ce budget portera aussi des actions aussi importantes que la révision de la signalétique (première tranche), la rénovation de l’éclairage public et le début d’aménagement de l’étang de la Varenne sous Chandon.

  • C'est un budget de responsabilité avec la volonté de favoriser et valoriser les mobilités alternatives en améliorant la sécurité des usagers.

Ce sera le cas avec l’aménagement de la gare routière à la cité scolaire ainsi qu’avec les travaux des ponts du Maréchal Leclerc. 
Responsabilité encore par les moyens importants mis par la Ville en matière d’éducation (rénovation des bâtiments de l’école Jules Ferry, suite du programme informatique dans les écoles,  nouveau marché de restauration scolaire avec une part supplémentaire d’alimentation biologique). 
Responsabilité enfin avec les mises aux normes de bâtiments, le programme d’accessibilité et la sécurisation des accès à la place Michel Debré.

  • Le budget 2018 est aussi un budget de solidarité avec la constance du soutien aux associations locales, à la fois financièrement et logistiquement, avec l'appui renforcé au Centre communal d’Action Sociale, à la politique de la ville et à la prévention de la délinquance. La politique tarifaire reste différenciée, avec nombre de prestations gratuites et d’autres qui tiennent compte du quotient familial.

Ce budget portera à nouveau la marque de la mutualisation avec la Communauté de communes, les services communs créés en 2017 arrivant à maturité cette année sur 12 mois au total. De nouveaux services communs devraient voir le jour cette année, toujours dans cette logique, laquelle sera complétée par des groupements de commande, des mises à disposition et des prestations de service. Ces éléments modifient en partie la structure budgétaire 2018, à la fois en dépenses et en recettes.


Ce budget 2018 est conforme aux engagements pris en 2014 par l’équipe municipale. La commune continuera à se désendetter tout en proposant des services nombreux et de qualité. Ce budget est aussi fait de vigilance quant aux décisions nationales et à leur impact possible sur le plan financier, tant pour ce qui concerne la fiscalité locale que les politiques sectorielles et la politique en matière d’emploi.
 

Retour en haut de page